Le Rôle central de l'intermédiation bancaire

Collecte des dépots des clients

Les banques sont des établissements financiers qui collectent les dépôts de leurs clients, disposent du monopole de la gestion des moyens de paiement et assurent la distribution du crédit aux ménages et entreprises.

Celles-ci facilitent la circulation de la monnaie grâce aux différents moyens de paiement et participent à la croissance du volume des échanges. La fonction spécifique des banques est de faciliter la liquidité en garantissant aux clients la possibilité de récupérer rapidement leurs moyens de paiement afin de financer leurs achats ou de faire face à un imprévu.

Si le prêteur souhaite pouvoir disposer de ses dépôts rapidement, les emprunteurs ont généralement un horizon plus long : la banque centralise les moyens de paiement et peuvent ainsi accorder des crédits à d’autres emprunteur pour le financement de projets d’investissement de grande taille.

Risque de crédit

Les banques sont également soumises au risque de crédit par la probabilité de défaut du remboursement du client et doivent ainsi collecter de l’information sur leurs clients. La relation entre prêteur et emprunteur est perturbée par l’assymétrie de l’information car l’emprunteur détient plus d’informations sur la qualité de son projet que la banque elle-même. De plus, il exste un aléa moral si l’emprunteur gaspille les ressources prêtées et ne peut rembourser la dette in fine.

Création monétaire

Les banques disposent donc d’un pouvoir de création monétaire en ce sens qu’à chaque fois qu’une banque accorde un crédit, la quantité de monnaie en circulation dans l’économie augmente puisque ce crédit se transforme en dépôt sur le compte du client emprunteur. A l’inverse, le remboursement d’un crédit donne lieu à une destruction de monnaie. Les banques centrales veillent au volume de monnaie en circulation afin d’en garantir le pouvoir d’achat. Les banques gèrent donc la croissance du volume de crédit tout en s’assurant d’une marge suffisante pour couvrir ses charges de fonctionnement et le risque de défaut.

Crédit bancaire et innovation selon Economiste de Joseph Schumpeter 

L’économiste Joseph Schumpeter verra ainsi dans le crédit bancaire l’impulsion indispensable à la mise en œuvre de l’innovation technologique, créatrice de gain de productivité et de croissance. Le banquier, qui maîtrise le processus de création de monnaie scripturale permet à l’emprunteur innovant de s’affranchir de la contrainte d’une épargne préalable (en devenant débiteur) et de mettre en œuvre les innovations technologiques.

Chômage selon John Maynard Keynes

Dans la tradition keynésienne, le chômage de masse s’explique par le pessimisme auto-réalisateur des chefs d’entreprise dans le cadre d’une économie monétaire de production. Dans ce cas précis, les entreprises souffrent d’un manque de liquidités bancaires pour mettre en œuvre leurs investissements. Il faut de la monnaie pour produire, les banques en accordant des crédits permettent aux entreprises d’investir et aux ménages de consommer, sur la base d’une anticipation de production des biens et services à venir. Le circuit économique trouve donc son impulsion initiale dans le financement monétaire de la production. Les prévisions des entrepreneurs (demande effective) et des banques doivent se rencontrer pour éviter une création de monnaie excessive (inflation) ou insuffisante par rapport à la production réelle (chômage).

  • Exemple Rachat de Credit Immobilier

    Pour un emprunt de 180 000 € Détails des caractéristiques du prêt : souscrit sur 20 ans en décembre 2008 ; au taux d'intérêt de 4,90 % ; au taux d'assurance standard de 0,36 %. Économie potentielle hors assurance Pour une renégociation de prêt immobilier en janvier 2016 au taux de 2,10 % sur les 156 mois de remboursement restants, l'économie potentielle est de 20 904 €. Nota-bene : vous avez la...

  • Mode d'emploi pour un rachat de crédit

    Mode d'emploi pour le Rachat de Crédit Immobilier Vous souhaitez faire des économies sur le coût total de votre crédit immobilier ? Vérifiez les points clefs suivants avant d'entamer une opération de rachat, de renégociation ou de restructuration de votre crédit immobilier : Il est primordial que la durée restante du prêt à renégocier soit au moins égale à 50% de la durée totale ; Les échéances...

  • FAQs Rachat de Crédit Immobilier

    A partir de quel niveau d’endettement peut-on envisager une restructuration de crédits ? La règle qui compte c'est le "reste à vivre" c'est à dire la part de votre revenu disponible qui doit être suffisant pour vivre au quotidien. En générale lorsque les fins de mois sont difficiles du fait des remboursements de vos mensualités de crédits alors une restructuration de dettes semble envisageable....

  • Le Rôle central de l'intermédiation bancaire

    Le Rôle central de l'intermédiation bancaire Collecte des dépots des clients Les banques sont des établissements financiers qui collectent les dépôts de leurs clients, disposent du monopole de la gestion des moyens de paiement et assurent la distribution du crédit aux ménages et entreprises. Celles-ci facilitent la circulation de la monnaie grâce aux différents moyens de paiement et participent...

  • La vente A REMERE

    Qu'est ce que la vente A REMERE ? Resumé - Conclusion  La vente à réméré est un contrat de vente immobilier avec une faculté de rachat. Le terme réméré vient du Latin "redimere" qui signifie "racheter", sa mise en place résulte de l'article 1659 et suivants du code civil qui précise que "la faculté de rachat ou de réméré est un pacte par lequel le vendeur se réserve le droit de reprendre la chose...

Réduction des mensualités de 60% après rachat de crédit


Réduisez les mensualités de vos crédits !

Etape N°1 :

Déposez votre demande de rachat de crédits en moins de 5 minutes


Etape N°2 :

Recevez des offres sur-mesure gratuites sans obligations de souscription


Etape N°3 :

Souscrivez et Economisez

Déposez une demande de rachat de crédit maintenant !